• [javascript protected email address]

Banque Centrale européenne

Capitalisme

Le capitalisme est un système économique et social qui est défini par la propriété privée des moyens de production. Celle-ci implique le droit de disposer librement des biens produits et des fruits de leur utilisation, de les échanger librement. Les propriétaires de moyens de production arbitrent entre le souci de servir les consommateurs et la recherche du profit, l'accumulation de capital. Si cette recherche d’accumulation de capital n’est pas le seul mobile de l'activité économique en régime capitalisme, il en est de loin le principal car étant la contrepartie du risque pris par les investisseurs.

1- Fondamentaux

En sus de la propriété des moyens de production, le système capitaliste repose également sur quatre autres piliers qui sont :

  • La recherche du profit et de sa justification ou même l'absence de justification,
  • La liberté des échanges économiques et de la concurrence économique au sein du marché,
  • L'importance du capital, les possibilités de l'échanger, de l'accumuler et de spéculer avec,
  • La rémunération du travail par un salaire.

En pratique, la propriété des ressources et moyens de production peut-être partagée entre des individus, des groupements et des États. Les détenteurs de capitaux et les travailleurs peuvent être les mêmes personnes. La liberté des échanges et de la concurrence économique est plus ou moins restreinte par l’intervention des états (politique de prix, lois financières, etc…), selon le niveau de libéralisme de la société capitaliste en question. Les limites au profit, à l’accumulation de capital, à la spéculation sont dépendantes des contraintes politiques et non totalement définie par le système économique en place.

Système de rémunérationLa rémunération du travail est faite par un salaire, mais aussi par des mécanismes de contributions liés aux résultats du travail et au profit des sociétés (participation, intéressement), complétant ainsi une rétribution faite sur la valeur d’usage d’un bien créé par le travail par une rétribution sur la valeur d’échange de ce bien. Ces rémunérations en salaire sont également de plus en plus complétées par d’autres formes comme le temps libre et les avantages sociaux délivrés par les sociétés.

Dans les sociétés modernes, toute la variation entre les fondements du capitalisme et autour des limites fixées aux libertés qu’il requiert dépend du niveau de libéralisme et de la politique sociale des gouvernements en place.

Informations supplémentaires