• [javascript protected email address]

Environnement

fonte des glaces de l arctiqueLe changement climatique. Ceci est l'objet de toutes les attentions des gouvernements du monde entier qui se préoccupent d'environnement. C'est bien, mais malheureusement, ce n'est que la partie émergée de l'iceberg vers lequel se dirige le monde. Le problème est plus systémique, global. Il est lié au mode de développement humain, ancestral. Par ignorance d'abord, l'homme a pris dans la nature des ressources qu'il ne savait pas limitées. Il ne se posait pas la question des limites. Puis il en a pris conscience. Il les a repoussées d'abord, techniquement, puisant toujours plus loin des ressources qui se raréfient. Il a ensuite tenté de mettre en place une utilisation circulaire de ces ressources, ralentissant la vitesse vers l'iceberg. Malgré tout, la route n'est pas déviée, l'homme ne réussit pas à changer son modèle de développement, ancré au plus profond de lui. Alors que faire?

tokamakDeux grandes alternatives s'ouvrent au monde. La décroissance sur le long terme, ou la science, qui identifie les ressources inépuisables du monde et les utilise exclusivement. Le pic a choisi la seconde voie.

 

 

1- La décroissance, pourquoi non

La décroissance, c'est faire le choix de ne plus puiser dans les ressources, de recycler sans fin, de supprimer tout ce qui peut avoir un impact sur l'environnement. C'est la négation de ce que le progrès puisse être source d'un meilleur lendemain mais au contraire qu'il soit le père des maux de l'humanité.

spirale negative de la decroissanceLa décroissance n'est pas dans le fonctionnement de l'homme. Il s'est distingué des autres espèces vivantes par le changement permanent de sa condition, l'amélioration de ses conditions de vie pour sa survie puis son confort. Il ne peut pas fonctionner autrement sous peine de disparaître.

A l'inverse, il émerge de la situation du 21ème siècle une urgence et une responsabilité qui lui incombent. L'urgence, c'est d'identifier et d'utiliser les ressources inépuisables du monde pour continuer à s'y développer sans le détruire. Sa responsabilité, c'est de protéger les autres espèces des conséquences de son développement qui pourraient les mettre en danger, ainsi que des grands cataclysmes naturels qui déjà par le passé ont conduit à l'extinction massive de la vie sur terre.

Informations supplémentaires